top of page
Christophe Raynau de Lage.jpg
artcena-1.jpg
Logo-le-monde.png

Portrait signé par Laurent Carpentier Juillet 2019

photo : Christophe Renaud Delage

Pour des photos et une bio à jour, merci de nous contacter  cietheatreromette@gmail.com

C’est au fur et à mesure de ses rencontres et des créations qu’il construit un langage singulier en cherchant principalement à confronter l’acteur, à la matière, la forme marionnettique. Chaque création nait d’une nécessité intime, d’un désir artistique et c’est en équipe qu’il bâtit un dispositif qui se réinvente à chaque spectacle en fonction de la dramaturgie, du propos créant des formes toujours nouvelles. Johanny Bert ne souhaite pas restreindre son travail de créateur à un seul rapport au public et c’est dans cette identité multiple et assumée qu’il cherche, en destinant parfois ces spectacles au jeune public et parfois non.

 

Ses créations sont des collaborations avec des autrices et auteirs contemporains.nes comme avec Marion Aubert pour Les Orphelines - CDN de Vire (2010), Stéphane Jaubertie pour De Passage (2014) en coproduction avec les Tréteaux de France, Magali Mougel  pour deux créations Elle pas princesse / Lui pas héros (2016) en coproduction avec le Théâtre Sartrouville Yvelines CDN, puis Frissons en 2020, Guillaume Poix pour Waste (2016) avec Catherine Verlaguet (2021) pour Le Processus mais aussi pour d’autres créations avec Gwendoline Soublin, Arnaud Cathrine, Thomas Gornet Emmanuel Darley, Aude Denis, Philppe Dorin, Fabrice Melquiot, Sabine Revillet, Pauline Sales…

Johanny Bert aime travailler en collaboration avec d’autres artistes comme Yan Raballand pour Krafff (2007), Le Petit Bain (2016) ou pour des collaborations avec d’autres compagnies.

 

Johanny Bert a toujours été engagé dans un travail de territoire particulièrement en Auvergne-Rhône-Alpes.

A 26 ans il est artiste en résidence au Théâtre du Puy-en-Velay (43) alors scène conventionnée jusqu'en 2018 puis en résidence au Polaris à Corbas (69) de 2009 / 2011 puis artiste associé à La Comédie de Clermont-Ferrand de 2016/2018 qui l'accompagnera sur plusieurs projets dont Dévaste-Moi (2017) avec Emmanuelle Laborit en coproduction avec IVT. Une performance avec Norah Krief et Cécile Vitrant pour le Festival Effervescences en 2017. La Comédie lui confie une carte blanche, son premier projet d'art vidéo durant es deux ans de travaux du le chantier de construction de la futur scène nationale : Un lieu à soi.

De 2018 à 2021, Johanny Bert est artiste compagnon au Bateau Feu, scène nationale de Dunkerque. Des années riches en collaborations avec l'équipe de la scène nationale et le public Dunkerquois. Il y développe des temps de labo, des créations dont en 2019 HEN- cabaret dégenré présenté au Festival d'Avignon Off et en tournée nationale et internationale.

C'est à Clermont-ferrand (La Cour scène vivante) et à Dunkerque qui répète une commande du Festival d'Avignon IN et de la SACD dans le programme Vive le Sujet en Juillet 2020 Làoùtesyeuxseposent avec le musicien Thomas Quinart qui sera repris avec le FRAC de Dunkerque mais aussi au festival Paris l'été, au Théâtre 14 et en tournée.

Depuis 2016, sa compagnie, le théâtre de Romette est implantée à Clermont-Ferrand à La Cour, scène vivante.

Avec HEN, Il débute un cycle de créations : AMOUR(S) comprenant également Le Processus, un texte de Catherine Verlaguet pour les adolescents avec Le Théâtre de la Croix Rousse à Lyon, La (nouvelle Ronde), création marionnettique autour des nouvelles identités sexuelles et amoureuses créée au Théâtre de la croix Rousse, à la Scène Nationale de Malakoff, au Théâtre de la Ville.

En décembre 2023, il met en scène son premier opéra à l'ONR Opéra National de Rhin invité par Alain Perroux et fait une nouvelle mise en scène de Die Zauberflöte de Mozart.

Il créé en Octobre 2024 Le spleen de l'ange à Clermont-Ferrand puis au Théâtres de la Ville (les Abbesses).

En Janvier 2025, il créé un diptyque autour de l'auteur Jean-Luc lagarce dont il signe la mise scène, la direction d'acteurices et la scénographie. Il ne m'est jamais rien arrivé d'après le journal de J.L.agarce avec le comédien Vincent Dedienne et la dessinatrice Irène Vignaud et Juste la fin du monde. Création au Théâtre de l'Atelier à Paris puis en tournée à Clermont-Ferrand, Lyon, Pau, Blois...

bottom of page