top of page

ATELIERS D'ECRITURE AUTOUR DU SPECTACLE...

Travail d’écriture autour du spectacle Le Processus mené par Catherine Verlaguet avec des adolescents de Issy-les-Moulineaux et leur enseignante Anne-Lise De Potter/ Novembre 2023.

 

Les élèves ont donné leur accord pour que les textes soient partagés sur le site de la Cie Théâtre de Romette. Leurs écrits ne doivent en aucun cas être utilisés dans d’autres circonstances sans une demande préalable à la Cie et aux étudiants. Merci.

 

 

 

 

FILLES

 

Fille –  princesse, rose, douce, amourette, téléphone, coquette, mature, maquillage, enfant, bonne odeur, capricieuse, cuisine, propre, robe, droit, œstrogènes, féminités, supériorité, l’ombre, droits, obligations, regards des autres, poids sur les épaules, sensibilité, douleur, norme, formes, société, cases, féminisme, machisme, objet, injonction, pression, insulte, bienveillance, humour, règles, dangereuse, agression, hyper sensibilité, provocation, trop réfléchir, nausées, comparaison, dépendance, gnocchi, inégalité, sexisme, physique, chimie, solution fille, solution mère, garçon, jupe, cheveux, maison, travail, Auchan, enfants, mariage, beaucoup, rire, madeleine, prévoyante, le logo des toilette, émotionnelle, garçon, vernis, corde à sauter, série, make up, parfum, propre, réseaux, beauté, drôle, gentille, hypocrite, maman, cheveux, discrimination, genre, vagin, agression, menstruation, belle, princesse, femme, vie, cheveux, accessoires, critère, inférieur dans la société, « pute », vêtements, beauté, romance, fortes, règles, douceur, inégalité, potins, inégalité fille/garçon, grossesse, beauté, moquerie des garçons sur le sport, cheveux, réseaux sociaux, peur, intelligence, règles, mère, habits, shopping, rose, maquillage, règles, sexisme, femme, reine, société masculine toxique, agression, injonction, insulte, manque de confiance, féminine, discrimination, femme, mode, courage, maquillage, apparence, force, battante, pouvoir, rigoler, amie, hypocrisie, disputes, soirées, pizzas, complicité, synchronisation, amour, amitié, jeunesse, énergie, gaïté, discussions, potin, blague, ironie, activités, sortie, attention, détail, nourriture, observation et sens du détail, minutie, relation, piano, habit, voie lactée, moisson, mari, ruban, physique, lèvre, pirate, drôle, kiné, bronzage, propre, féminité, argent, féministe, femme, beauté, rose (cliché), cliché, soin, makup, bijoux, shopping, amitié, amour, garçon, féministe, femme, caleurs, amies, beauté, rose, clichés, soin, préparation, maquillage, cheveux, miroir, bijoux, shopping, sac, amour, amitié, lutte, jeune, parité, amitié, scolaire, caractère, école, amour, activités, insouciance, inspiration, drôle, rose, colère, règle, cheveux, mère, rage, faim, garçon, amour, phobie, intelligente, insolence, habit, shopping, centre commercial, insta, formes, beauté, paillettes, maquillage, trop gentille, déçu, divorce, père, agression.

 

Garçon – bête, fort, insensible, sauvage, violence, crasseux, jeux vidéo, caleçon, chien, sale, méchant, survet, stylé, kalash, puanteur, beue, insensible, égoïste,  baskets, hautain, supérieur, immature, égo masculin, virilité masculine, énervante, des hommes incapables (pas tous mais beaucoup), crasseux, hautain, énervant, chiant, fatigant, drôle mais rarement, ils font trop les fous, insolents, jugement, tout permis, avantagé, impunité, nude, dickpics, consentement ?, manipulateurs, dangereux, bouffons, droits, peur, groupe, vulgaire, injurieux, méchant, protecteurs, bienveillant, drôles, rassurants, neutres, agressifs, gênant, blessant, incapable, pas fiable, inégalité, sert à rien, gênant, incapable, fille, jeux vidéo, puanteur, égocentrique, bdg, pizza, sport, papa, turbulant, crasseux, dégradé, bagarre, tonton, machiste, bouffon, sexiste, agresseur, violent, masculin, idiot, immature, turbulent, propos déplacés, obsédé, farceur, menteur, égoïste, se voient supérieurs au filles, les meilleurs d’après eux, intelligent, malhonnête, sport, moquerie, macho, sexiste, bouffon, sans cœur, pense qu’aux fesses, impunité, inutile, malin, homme, vouloir, impressionner, gentil, égo, menteur, protecteur, discriminant, immature, bien élevé, blagues, humour, stupidité, immaturité, mixité, incompréhension, quiproquo, ambition, motivation, détermination, violence, camembert, car, carotte, quiche, perché, clochard, saleté, bazouka, imbécilité, sympa, perroquet, cleptomane, crasseux, masculin, virilité, foot, pilosité, fierté, égo, esprit fermé, pas de pudeur, argent, drogue, ghetto, quartier, foot, masculin, virilité, prouveur, fierté, égo, esprit fermé, à l’aise, voleur, crasseux, ronaldo, ghetto, squateur, hypocrite, menteur, immature, amis, égo, insouciant, se fait remarquer, relation, barbe, inégalité, batard, crasseux, méchant, sans cœur, m’en foutiste, violeur, incompréhensible, nike, bête, domination, snap, la rue, petit, fortnight, geek, voiture, date.

 

GARÇONS

 

Garçon – bite, poil, musclé, voiture, gamer, couple, poil, grand, musclé, intelligent, sport, maturité, pénis, le style, jeux vidéo, hormone, testostérone, parfum, déodorant, capote, masculinité, puberté, cheveux courts, muscles, alpha, faux dépressif, macho, beauf, voiture, personne, humain, jeune, vieux, beau, moche, amour, ami, désir, testostérone, société, clichés, conditionnement, sexualité, hétérosexualité, homosexualité, homme, moi, possible, confort, force, idiotie, humain, esprit fraternel, sport, beauf, soirée arrosée, habits, fille, musique, pas d’embrouille, sport, réseaux, homme, moi, homme virilité, pantalon, chefs d’états, manuel, PDG, soldat, mécanique, robot, préjugés, homme, puberté, fille, homme, enfant, masculin, amour, pénis, dégradé, masculin, sexe, foot, la musique ou ça fait « garçon sans la ç ça fait gar/con », écriture illisible, genre, LGBT, Mr Beast, Donald Trump, Poutine, Québec, homosexualité, Netflix, lesbienne, Ukraine, Palestine, cantine, bouffe, ping-pong, sport, cheval, hérisson, manteau, éléphant, pénis, poil, testostérone, hormone, spermatozoïde, amour, maturité, grand, sport, muscle, parfum, capote,

 

Fille – poitrine, belle, boucle d’oreille, bijou, couple, cheveux longs, barbie, rose, fiat 500, petite, intelligente, style vestimentaire, vagin, les formes, belle, maquillage, shopping, parfum, pilule, règles, sentimentales, cheveux longs, bizarres, non indépendante, argent, temps, voiture, personne, humain, jeune, vieille, belle, moche, amour, amie, désir, œstrogène, paraître, cliché, éducation, ma sœur, sexualité, hétérosexualité, homosexualité, femme, quelqu’un d’autre, possible, longs cheveux, bien habillé, parfum, amitié proche, douceur, esprit mal placé, maquillage, bijou, habits, garçon, musique, embrouille, maquillage, cheveux, réseaux, sac, femme, femme, homme, parfumé, robe, bijou, bonbon, lisse, bleu, maquillage, plus de difficultés dans la vie (inégalités), femme, mère de famille, garçon, femme, vagin, cuisine, salaire, taille, maquillage, cheveux, parfum, féminin, parfum, belle écriture, cheveux, charme, maquillage, superficielle, réseaux sociaux, LGBT, enfant, cuisine, ménage, classeur, foot, lumière, livre, lit, cahier, trousse, carglasse, voiture, airpods, black Friday, contant, Tinder, boucle d’oreille, shopping, magasin, règles, vagin, les formes, vêtement, shoping, maquillage.

 

***

 

 

Famille – amour, gentille, proche, argent, hypocrisie, langue pendue, traitre, crasse, soutien, aide, cœur, sang, partage, amour, dureté, problème, trahison, sang, mariage, économie, foyer, amour, soudé, enfant, complicité, évolution, conflit, maison, rencontre, naissance, enfants, fatigant, couple, homme, femme, travail, voyage, chiant, drôle, blessant, inégalité, amour maternel/paternel, l’homme il sert un peu à rien à part le travail c’est une plante qui parle trop, congéniteurs, frère-sœur, argent, problème, dispute, honte familiale (au sens de la famille), rancune, mal être, ça va, héritage, amour, amitié, contact, protection, rassurant, paix, le sang, amis, amour, parents, frère, sœur, lien, solidarité, complicité, disputes, éloignement, manque, attachement, joie, travail, amour, retrouvailles, voyage, parent, vacances, frère, sœur, entente, dispute, complicité, soutien, vannes, ironie, moqueries, convivialité, partage, sacrifices, aide, confiance, repas, tâches, vie commune, absent, histoire, divorce, garde alternée, déception, décès, lien, sœur, partage, autonomie, problème, dur parfois, séparation, drôle, amour, proche, trouver le bon équilibre, fraternité, entre-aide, confiance, dispute, problème, parent, incompréhension, punition,  bienveillance, dispute, soutient, lien de sang, amour, rires, pleurs, confiance, paix, vérité, loyauté, 1 seule âme / 1 seule personne, amour, maison, bien-être, ressource, amusement, joie, lien, protection, soutien, amis, nombreux, amour, moments, distance, retrouvailles, embrouilles, tension, voyage, confidents, secrets, douloureux, déception, vacances, noël, blaguer, humour, mère, père, mauvaise relation, câlin, amour, toxique, dispute, parent, grand-parent, respect, cadeau, amour, entraide, chien, père, mère, frère, sœur, maison, amis, entraide, amour, amour, frère, sœur, tonton, tante, mère, père, temps, intimité, confort, filiale (?), cocon, prison, pas le choix, amour, père, mère, soeur, avenir, soutien, espoir, contrainte, spirituelle, foyer, entre aide, bonne humeur, fête, voyage, humour, repas, enfants, parents, grands-parents, histoires familiales, bon moments, film, désaccord, dispute, voyage, papa, maman, frère, sœur, oncle, tante, grands-parents, maison, personnes, frère, sœur, parents, dîner, chambre, dehors, génération, animaux, chats, liens, sang, parents, frères et sœurs, descendance, génération, parenté, ensemble, enfant, couple, maison, jardin, chien, piscine, voisins, amis, voiture, travail, école, été, responsabilité, conflits, maison, couple, responsabilité, entretien du lieu d’habitation, frère, sœur, père, mère, problème, grand frère, grande sœur, petit frère, petite sœur, jumeaux, amour, libre, papa, maman, vacances, maison, frère, sœur, jardin, poubelle, dormir, manger, rugby, voiture, short, stylo, frère, entraide, amis.

 

 

 

De moi j’aimerais dire que j’ai rendu fier ceux que j’aime.

 

De moi j’aimerais dire que je serai unreal en 2024.

 

De moi j’aimerais dire que je ne complexerai jamais, au grand jamais.

 

De moi j’aimerais dire que j’aime les jeux vidéo, le sport, et les femmes.

 

De moi j’aimerais dire que j’ai confiance en moi, je suis belle et je le montre.

 

De moi j’aimerais dire que ça va, ensuite je sais pas trop, je me sens vide, y’a toute une accumulation de choses qui me détruisent petit à petit.

 

De moi j’aimerais dire que je veux devenir le roi des pirates.

 

De moi j’aimerais dire que je suis hypersensible.

 

De moi j’aimerais dire que je veux devenir auteur, je suis bisexuel et j’habite au 666 rue de la St GlinGlin à Pétaouchnok.

 

De moi j’aimerais dire que j’aime le cheval.

 

De moi j’aimerais dire que ma vie est remplie de solitude.

 

De moi j’aimerais dire que je devrais avoir confiance en moi.

 

De moi j’aimerais dire que j’aime le PSG.

 

De moi j’aimerais dire que je suis une jeune fille qui aimerait être en même temps sérieuse pour les cours, les études, mon avenir, mais en même temps, je veux être ma life, profiter de la vie un max.

 

De moi j’aimerais dire que je suis gentil.

 

De moi j’aimerais dire que j’espère qu’il est heureux avec sa femme et sa chèvre.

 

De moi j’aimerais dire que suis le MASTER (surtout avec mon portable bleu et mon pull noir).

 

De moi j’aimerais dire que je suis le goat.

 

De moi j’aimerais dire que j’ai faim de gnocchi au fromage. Mais aussi, j’aimerais faire ce que je veux être. Je veux être plus forte au volley, je veux être riche. Je veux aussi plus de doudous.

 

De moi j’aimerais dire que je suis comme je suis.

 

Je moi j’aimerais dire que si je devais choisir entre mon p’tit chien et n’importe qui, je choisis mon p’tit chien (mon p’tit chien avec sa collerette, j’te mange au barbecue)

 

De moi j’aimerais dire que je ne pense pas être accompagné jusqu’à la fin de mes jours.

 

De moi j’aimerais dire que malgré une confiance en moi extérieure, en vrai je pense trop.

 

De moi j’aimerais dire que je réfléchi à mon orientation sexuelle.

 

De moi j’aimerais dire que je vaux mieux et que je le sais mais après tout ce qui s’est passé, j’ai juste l’air d’une grosse, tant avec des formes, qui sert à rien.

 

De moi j’aimerais dire que je suis fatigué.

 

De moi j’aimerais dire que je remercie ma mère d’avoir fait la femme que je suis avec des complexe bien sûr comme tout le monde alors qu’elle me voyait comme une bombe et qu’elle me donnait toujours de la confiance en moi. Et qu’elle m’a toujours poussée à être la meilleure à l’école car elle sait que c’est dur. Elle, avec tellement de choses difficiles dans sa vie, c’est un réel soutient pour moi. C’est la femme de ma vie. Alors merci maman, d’être ma mère à moi, j’ai beaucoup de chance de t’avoir comme modèle et comme mère.

 

De moi j’aimerais dire que j’ai faim.

 

De moi j’aimerais dire que je veux profiter de mes années de lycées pour en avoir de bons souvenirs comme celles de collège, mais j’ai pas envie que le temps passe, j’suis trop heureuse actuellement même si je l’ai toujours été et que je le serai sûrement à l’avenir encore.

 

De moi j’aimerais dire que je suis beau.

 

De moi j’aimerais dire que je ne porte pas de lunettes alors que je devrais, que j’ai tout le temps faim, j’aime pas la physique chimie, j’ai trop de frères et sœurs mais pas assez de neveux ni d’argent, je veux devenir riche.

 

De moi j’aimerais dire que j’aime le sport, les femmes me fascinent.

 

 

 

TEXTES (extraits)

 

Au bout de quelques jours, j’ai capté son regard et je savais qu’il allait se passer quelque chose entre nous. (…) Habillé en tenue de la vie de tous les jours, c’est-à-dire jogging nike gris, avec une paire de TN blanches achetées pour l’occasion. (…) Après 5 minutes d’attente qui m’ont parue des heures, elle arrive enfin. Son visage est sublime, ses yeux rouges sont perçants, ses cheveux bruns sont soigneux, sa tenue vestimentaire est attirante. (…) J’ai l’impression de lui faire honte avec ma tenue.

 

Bon, je vais mettre mon jogging noir et mon pull blanc. (…) Un peu de parfum par-ci par-là et puis j’y vais. (…) Ça fait trois heures que je parle avec elle. On est posé en dessous d’un arbre en plein soleil. J’ai même pas eu la barre. Je crois qu’avec le vrai amour, on n’a plus d’arrières pensées. Un moment, je me lève et lui dis que je l’aime. On s’embrasse pendant bien longtemps. Après, on va chez elle, on se fait une partie de jambes en l’air et c’est réglé. Voilà ce que j’avais pensé du rendez-vous. Il devrait se passer comme ça. Sauf que pas du tout. Déjà, il pleut. Y’a des grosses flaques partout. Ensuite, elle est pas là. J’m’étais dit que l’arbre c’était un peu abusé pour un premier rendez-vous. Le kebab c’était peut-être mieux. Ben non en fait. Elle est même pas là. Bah pas devant le kébab en tout cas. (…) Elle me surprend par derrière. En fait, elle était dans le kébab. Y’avait du monde, mais  elle a commandé pour nous deux. Elle s’est rappelé de ce que j’aime. Elle est mille fois plus belle que dans mes pensées. Bon, elle a pas sa petite robe bleue mais une grosse doudoune noir avec une écharpe rose. Mais même, elle était quand même ultra belle. (…) Elle connait le secret de Victoria. (…) Il n’y a plus  d’air dans l’espace depuis qu’elle respire. Elle aveugle le soleil quand elle le regarde. Elle est parfaite.

 

Elle est incroyable. Un superbe visage et une bête de personnalité. Elle joue aux jeux vidéo et a un esprit mal placé.

 

Elle me dit qu’elle avait oublié notre rendez-vous et était rentrée chez elle. Moi qui ne sais pas quoi dire… Je suis rentré à mes occupation comme si rien ne s’était passé en essayant de ne plus penser à cette humiliation.

 

Bon, le polo plume de paon, je l’aime trop mais il est un peu strange, non ? Oui, mais ça me représente bien. Bon, par contre avec le cargo vert, le polo vert, baskets vertes et la sacoche verte, je ressemble à un sapin ! Mes cheveux, ça passe ?  J’aurais dû mettre du démêlant hier ! Bon, ma peau, ça va… au moins. (…) Mon cœur bat plus vite, plus fort que jamais, mais paradoxalement, je me sens calme et apaisé.

 

Je commence à ma préparer pour une énième sortie avec ma pote (…) mais une arrière-pensée viens et reviens : est-ce que je la vois vraiment comme une pote, ou plus ? Je n’ai jamais connu le sentiment d’amour auparavant. Les questions se bousculent et se bousculent dans ma tête au point que je ne sais même plus quoi faire. (…) Comme d’habitude, elle es tout le temps en retard. (…) Dans ma tête, c’est la même pagaille : « elle me déteste, elle reste avec moi  par pitié, elle veut juste se moquer de moi, je la mérite même pas, arrête d’espérer elle t’aime pas… » Même si c’est faux, je peux pas m’arrêter. (…) J’observe une dernière fois l’entrée de son immeuble en espérant qu’elle arrive et, et, une lumière s’allume, un espoir renaît dans mon esprit torturé. Je la vois. Mon cœur bat de plus en plus. (…) Mon regard reste fixé, je remarque le moindre détail. (…) Elle est habillée comme d’habitude, mais porte une joie de vivre que je ne lui ai jamais vue au lycée. Je me dis : « peu importe notre relation, tant qu’elle reste aussi joyeuse, tout sacrifice le mérite. »

 

Après une nuit compliquée, je me réveille pour la quatrième et dernière fois. Mon date est aujourd’hui et je dois me préparer et manger. J’ai un petit peu peur. Comment ça va se passer ? Est-ce qu’elle est la même que sur les réseaux ? (…) Je la reconnais. Par contre, elle n’est pas comme sur ses post instagram. Toutes ses imperfections qui font la beauté de l’humain, elle les a cachées sur ses réseaux et donc, je les découvre maintenant, surpris, déçu.

 

Je m’habille : cargo et t-shirt noir, basique. J’ai la flemme de bien m’habiller. (…) J’y suis. Je l’attends. Elle est pas là. Bon bah, je vais manger tout seul. (…) Il y a toujours cette lumière qui grésille. Les murs jaunes me font mal aux yeux.  (…) Pendant que mon estomac se rempli, mon cœur se vide.

 

Je mets mon slip porte-bonheur. (…) Je décide de me baigner ; L’eau est très salée et elle m’irrite la peau. Je décide donc de sortir et d’explorer la plage. Je mets de la musique de Johnny Halliday et je commence à m’ambiancer. (…) Un léger vent qui fait bouger quelques palmiers, le clapotis des vagues qui s’échouent sur la plage. Enfin, je la vois arriver. Grande, ses longs cheveux noirs et lisses, sa robe de satin aussi brillante qu’une étoile.

 

Je vais m’habiller en jogging. Sachant que je lui ai déjà parlé, elle me connait déjà, mais là on ne sera que tous les deux. Je dois saisir l’occasion. (…) Bon, allez, je mets mon parfum. J’y vais ! (…) Il est 21 heures. Il est 21h et 5 secondes. J’ai peur. (…) Dès que je la vois, je vois la vie en rose et ses yeux bleus, je me noie dedans. En la regardant, j’oubli tous mes problèmes. Elle me plait tellement que quand il t’arrive de n’être pas jolie selon toi, je te trouverai mille fois plus belle.

 

Sincèrement, je ne pense pas que ce soit nécessaire de faire trop d’effort pour ce rendez-vous. Cette fille rencontrée sur internet il y a deux semaines ne m’a jamais vu en vrai ; Elle ne pourra donc jamais savoir si j’ai mis deux minutes ou trois heures pour me préparer. Je pense donc que la meilleure solution reste de m’habiller normalement puis d’allumer la PS5 en attendant.

Après ces parties, j’arrive tout juste près du cinéma. Il est 17h. Je reste assez confiant avec mon pantalon bleu et mon pull noir. La fille que je devais rencontrer semble en retard car je ne la vois pas. Ce qui est bizarre, c’est qu’elle ne m’a pas prévenu. Je commence à penser qu’elle m’a posé un lapin. Pour me rassurer, je me dis qu’au moins, je n’aurai pas passé trop de temps à me préparer pour rien. En attendant, je regarde le prix du pop-corn et des bonbons. (…) Au bout de 27 minutes (j’aime être précis) la fille arrive. Je la reconnais tout de suite. Elle est comme sur les photos : 1m67, d’une blondeur extrême, des yeux bleu turquoise comme la mer à Tahiti (j’adore cette île). J’espère que le date sera aussi parfait que la fille qui est devant mes yeux.

 

Une heure avant, je pose mon tel et vais me doucher. Je prends mon enceinte et je mets de la musique, du rap. Après ma douche, je réponds à mes messages, je m’habille. Je m’habille en fonction du temps et de mon humeur hein. Après, je mange et je prends de l’argent pour payer parce que vasi, politesse. Après ça dépend du contexte. Si je connais bien la personne ou non. Si je la connais, mais pas assez pour être à l’aise à 100%, etc. Mais en mode klm et après bah voilà hein. L’endroit du rendez-vous est entre nos deux appartements, dans un marché ou je sais pas. Les artisans sont tous bien positionnés et attendent les clients, les gens vaquent à leurs occupations et y’a plein d’odeurs de produits comme du poulet grillé mélangé à une odeur de fruits, etc.

Elle est pas là donc je lui demande où elle est – j’attends en faisant passer le temps sur mon tel jusqu’à ce qu’elle vienne.

Quand elle arrive bah on parle de tout et on décide de manger. Elle est maquillée, a des cheveux noirs comme ses yeux et a un regard profond.

 

***

 

Même pour un « faux » date, je devais bien m’habiller. (…) Il exagère vraiment. Il avait une chose à faire – venir à l’heure – et bah non, il a raté. Mais qu’est-ce qu’il est bête. Il a pas honte de me faire attendre à chaque fois ? Toute façon, c’est tout le temps pareil avec lui, je sais pas à quoi je m’attendais mais à ce niveau-là autant me prévenir, un message ça lui coûte quoi ? Ça m’énerve, il m’énerve. La rue est vide, je dois être ridicule.

Et bah enfin ! Il était temps ! Non mais regardez-moi ça : il court ! Il a pas une voiture à la base ! Mais qu’est-ce qu’il est bête avec ses petits cheveux bouclés. Je rêve ou il a essayé de mettre du gel ? Ça lui va vraiment pas, c’est drôle ! Il s’est mis en costard, il est fou ? C’est un entretien d’embauche peut-être ? J’ai éclaté de rire. Tous mes doutes et stress se sont envolés d’un coup. Voir sa tête paniquée et désolée et sa cravate mal faite, c’est bizarrement assez rassurant. J’étais au bord des larmes, mais maintenant j’ai juste envie de passer du bon temps avec lui. C’est dommage qu’il soit déjà pris.

 

J’attends ce film avec impatience, surtout que c’est lui qui paye… j’ai hâte. (…) J’ai fini de me préparer. J’espère être belle, être assez bien, être à la hauteur… bref, je commence à partir vers le ciné. (…) Il m’avait promis, promis d’être à l’heure, du moins « essayer » d’être à l’heure. Ça m’énerve ! Faut l’éduquer ce gamin. Il fait froid et il me fait attendre comme ça ? (…) Ça commence à me faire vouloir le frapper. Bref, j’attends. (…) Il a mis sa tenue préférée, bas large noir, avec son sweat tout doux gris. (…) Je suis toujours aussi énervée, mais le voir courir comme ça avec ce regard inquiet me fait rire aussi. Il est assez mignon aujourd’hui… mais ça ne le pardonne pas. (…) « Pardon, pardon… Mais en fait, je me suis trompé d’adresse ! » (…) C’est pas la première fois qu’il se perd comme ça. Je lui prends le bras puis lui souris. Il me sourit en retour. Son sourire est adorable… On commence à aller dans le cinéma. Le date peut commencer.

 

Je pense que je vais mettre une robe noire pas trop courte, pas trop longue, mais sans en faire trop. Je me maquille légèrement pour être la plus naturelle possible, mais en me mettant en valeur. (…) Olalalala comment je stresse ! Je n’ai jamais eu de date de toute ma vie. Enfin bref, je suis habillée, maquillée, coiffée (à peu près) et c’est bon, j’ay vais. (…) J’attends cinq minutes, puis dix et là je craque, je lui envoie pleins de messages. Je me sens gênée car le monsieur du restaurant m’a demandé si j’attendais quelqu’un… Il ne repart pas – je me sens ridiculisée. (…) Enfin ! Il arrive. Je le vois pressé et perdu. Je le vois tout stressé. Dans ma tête, je me dis qu’il est super beau.

 

J’ai hâte mais je suis aussi stressée. J’ai la boule au ventre. Je n’ai jamais vu le garçon dans la vraie vie. J’ai peur que ça tourne au drame. Vu ce qu’on voit à la télé, sur les réseaux, que les filles se font violer, disparaissent, sont victimes d’attouchements et encore… En pensant à ça, ça ne me donne plus très envie d’aller à ce date. (…) Pendant ma douche, en étant nue, je pense à comment un gars pourrait faire du mal à une fille. C’est tellement injuste. C’est la vie, hein ! (…) J’ai vérifié si j’avais tout parce que même si je suis organisée, j’oublie souvent mes affaires. (…) Il a le droit d’être en retard, mais il pourrait me tenir au courant quand même ! Imagine, il ne vient pas, j’ai fait tout ça pour lui et il est pas là. (…) Je ne sais pas si je dois m’inquiéter ou le traiter d’incapable. (…) Quand je stresse, je me ronge les ongles. (…) Je panique. (…) Il commence à faire nuit et je n’aime pas ça. J’ai peur au moindre bruit. C’est ouf quand même : je suis une fille en robe, un soir, et j’ai peur, c’est pas normal, j’ai l’impression que tout le monde me regarde. (…) À la vitesse à laquelle il marche, je crois qu’il a couru. (…) Il s’est fait beau !! Une petite chemise qui le rend super beau ! J’adore. Toutes mes peurs disparaissent quand je suis avec lui. Au loin, je crois qu’il m’a vue stressée. Alors il vient me faire un gros câlin pour s’excuser, mais bon, il me doit bien ça. Maintenant, je suis en sécurité et on va aller manger parce que j’ai faim quand même.

 

Je ne mange presque pas, l’excitation m’en empêche. (…) Je me fais un makeup bien chargé, me parfume, me coiffe, je suis trop belle, ça m’émeut. (…)

 

Hum… je dois commencer par… la douche ! Ok. Il est 16h04. J’allume l’enceinte, je sais quelle musique mettre… Ho, putain, j’ai pas encore écouté le nouvel album de Josman ! Je lance la musique, prends ma douche, je mets mon shampoing, mon après-shampoing, mon démêlant, la routine quoi. Ok, on valide fort Josman là ! Bref. Je sors de la douche, je mets mon protecteur de chaleur et je me sèche les cheveux. On se retrouve dans une heure pour que je fasse mes boucles… Super ! Il est 17h28 maintenant le make up. Je me pose sur mon bureau et commence, base, fond de teint, anticerne… attends. Et si je suis trop maquillée ? S’il me trouve pas belle ? Et si… ? Allez, putain, ressaisie toi, merde ! Je continue, contouring, bronzeur, blush, highlighter, mascara, … On souffle, j’ai fini, mon teint est parfait. Euh… pour l’outfit… un cargo ? Une robe ? Non, jamais de robe  pour un premier date, ça ferait trop pute, mais si je mets un pantalon, j’aurai l’air coincée, non ? Haa ! Je sais pas. Bon, vas-y : jean large et crop top ! Avec un pull - il fait froid quand même. Ok, ça avance, il manque… une pastille à la menthe, au cas où… Bref. Mon sac est prêt… j’ay vais. (…) Ben là, il est en retard, hein. Frère, j’vais avoir l’air d’une conne à attendre sur un banc, la honte. (…) Ok, je pourrais l’appeler ? Mais imagine, il décroche pas ? Et s’il trouve que je force ? Et s’il a oublié ? Et si, je sais pas moi, ça se trouve il est avec ses potes en train de se foutre de ma gueule ? (…) C’est lui ? Ok, respire, reprends tes esprits, va le voir et demande lui si ça va. Mais je dois pas avoir l ‘air aigrie ! Mais si je fais la meuf trop gentille, il va se dire que je suis acquise, non ? (…) Ok, je vais faire la meuf inquiète et compréhensive mais je vais lui envoyer des signaux pour qu’il capte qu’il est en retard. Mais non, il va jamais comprendre – c’est un homme. Oh merde, je fais quoi ? Je lui fait la bise ? Un check ? Un coucou de la main ?

 

Là je suis dans ma chambre et je me prépare. Je commence par m’habiller, je mets une jolie robe verte assez longue, je veux pas avoir froid, MDR. Ok après ma tenue, je me maquille, je mets de la crème hydratante sur mon visage, je fais mes sourcils, mes cils, puis mon teint. Après, un peu de blush et voilà. Bon je m’arrête et je mets pause à ma musique, c’était du rap, je l’aime mon bébé d’amour, bref. Je lui envoie un message et je lui demande dans combien de temps il passe me récupérer. Il me dit dans 45 minutes, heureusement vu que je suis même pas prête. Je prends mon lisseur et je me fais des boucles pour que ça fasse classe un peu, LOL, je pense qu’il va même pas me reconnaitre en vrai. Après, je mets du parfum, trop de parfum même, c’est le Yves-Saint-Laurent – ma mère va me tuer si elle voit que je l’ai presque fini. Je  me regarde dans le miroir, je remets un peu de mascara, je mets ma petite veste en jean et des air Force 1. Avant de partir, je fais des tiktok pour mettre en story privée, après je réfléchis, j’espère que ça va être drôle parce que sinon c’est nul vraiment, wesh, imagine il paye pas pour moi, la honte frère, bon après, pas grave hein. (…) Bon là il est pas là, je laisse tomber, mais ça se trouve il lui est arrivé un truc wesh ? Non, impossible, c’est un bonhomme, LOL.

 

Je dis à mes parents que je vais voir une copine. Comme d’hab, je mens. On se parle depuis deux/trois semaines sur les réseaux mais sur insta et tiktkok suis 100 fois plus belle qu’en vrai. Du coup, j’envoie un message à mon groupe de copines pour leur demander des photos de moi en inversé. J’ai peur de ne pas lui plaire, donc je m’habille comme une prostituée. Il aura au moins une raison de me parler pour pas que je le dégoûte… Mes copines me rassurent en disant que je suis pareil, mais je les crois pas. Je sais que je vais pas lui plaire. Je me maquille, je me coiffe. Je mets mon plus beau soutif parce que je sais que je vaux que ça – tous les mecs à qui j’ai parlé veulent que ça donc je suis bonne qu’à ça je suppose. Même si j’espère que ça change pour une fois et qu’un mec m’aime vraiment. J’ai pas envie d’être encore déçue. J’appelle ma copine quand j’y vais, pour qu’elle me soutienne. Je viens d’arriver (…) Dans la gare, il y a une dame qui me regarde bizarre. J’espère que mes cheveux ont pas gonflés parce qu’il fait humide et y’a un peu de vent. (…) J’achète un capri Sun mais toujours aucune nouvelle du mec. (…) Je me dis qu’il a du me voir au loin et qu’il m’a trouvé moche ou grosse. Je stresse beaucoup et je vois plein de fille tellement belles que j’ai envie de pleurer. (…) OK OK OK OMG, je le vois enfin. (…) IL EST TROP BEAU. OK magnifique, je sais pas quoi dire, je sais pas comment dire bonjour, je stresse à mort, j’ai envie qu’il me trouve jolie, qu’il pense à moi H24. Je suis en stress total, je suis au bout de ma vie. Donc j’avance vers lui avec un « salut ».

 

Je m’habille comment ? (…) Oki, vas-y, je pars à la douche ! (…) J’aurais préféré rester chez moi avec ma mère et mon chien au lieu de sotir dans le froid, ragh ! Dis donc, dis donc, dis donc, c’est beaucoup trop chaud là, l’eau, bon, d’un côté c’est sûrement pas avec ce gars que j’aurais chaud, mdr, je suis trop bête… Ça fait déjà 2h que je suis dans la salle de bain, et tout ce que je fais c’est me laver et me prendre pour Beyoncé. Bon, les cheveux ? Détachés c’est mieux, la robe, hop, on la met à la fin. Moi, je me maquille pas, donc c’est ok. Il me reste quoi à faire ? OMG j’adore cette chanson. (…) Ok meuf, alors là, tu vas à un date, ne panique pas ça sert à rien, ta robe te va trop bien, t’es magnifique donc tu vas gérer et puis s’il te plait pas, bah c’est la vie et si c’est l’inverse, bah mdr, il voit pas ce qu’il perd, donc ok meuf, tu vas tout dégommer. Mode femme badass provocante indépendante ACTIVÉ ! Bon, mdr ! Je m’arrange toujours pour avoir 5 minutes de retard et malgré ça il est pas là ? Allez, je suis à la dispo de personne moi, en plus il fait froid, l’endroit du date est nul en plus, c’est quoi ce parc ? Heureusement les cerisiers sont en fleurs, c’est un peu romantique en vrai, wouli, wouli il fait froid, bon encore 5 minutes et s’il est pas là je me casse. (…) OMG c’est lui ? Ouais je crois que c’est lui qui descend du bus, oh il a l’air grave gentil et étrangement perdu. Pourquoi il court comme ça ? Me dis pas qu’il a peur d’être en retard, omg, ça va bg je te pardonne, en plus t’as fait les contours, t’es frais … Bref, je vais me tourner comme ça je fais genre le l’ai pas vu, hop là en fait genre on traine sur notre tel mdr technique infaillible et, oh qui me touche l’épaule, là ? Wow, j’ai l’impression que la scène se tourne au ralenti. Ok, yeux d’analyse ACYIVÉS ! Ok, baskets signés, même si j’aima pas les garçons toujours en survet, j’aime bien le sien. Wow il sent bon, et en plus j’aime bien ses cheveux bruns un peu en pagaille mais coiffés quand même. Il porte des boucles d’oreilles diamants ok pourquoi pas, pour l’instant zéro faute. (…) Je viens de remarquer qu’il me regarde de bas en haut aussi, et… Nos yeux se rencontrent enfin… Pas de mots, pas de parole, seulement une conversation entre 2 âmes, je le sens, c’est lui, je suis autant charmée par lui qu’il l’est par moi, je sens que c’est réciproque… (…) Combien de secondes sont passées là sans que nos yeux se quittent ? Je sais pas, je veux rester comme ça pour toujours.

  • Salut, excuse-moi du retard, j’ai…

  • Hey… ne t’inquiète pas.

 

Ça va être gênant, non ? (…) Olala, je vais pas savoir de quoi parler, y va y avoir des gros blancs… Mais bon, j’ai quand même envie de le voir. Ça va faire bizarre par contre vu qu’avant, on discutait comme des potes. (…) Mais… on parlait de quoi en fait ? On s’entendait super bien, mais pourquoi ? Ça va être comment maintenant ? (…) Bon, ma gueule ça va. Et s’il m’avait rien dit au fait ? Ça aurait fini comment ? On serait restés potes j’imagine… ? Et si ça avait été quelqu’un d’autre ? Ça aurait été différent, non ? Bah oui. ‘fin, est-ce que me poser ces question c’est douter de l’intérêt que j’ai pour lui ou au contraire, ça veut dire que ça me tient à cœur ? Rahhhh, je sais pas, j’en ai marre de me poser toujours ces 10 000 questions. « J’y vais ». Hop, let’s go, on verra bien.

 

J’ai peur. J’ai hâte de le retrouver. (…) Il ne m’a jamais dit si’l préférait mes cheveux naturels ou lisses. SI je les lisse et qu’il les préfère naturels, ça fera trop préparé, comme si je n’attendait que ça, mais si je les laisse bouclés et qu’ils gonflent, ou qu’il n’aime pas… (…) Je ne sais pas vraiment comment m’habiller. Si je suis habillée normalement, il pensera qu’il n’y a rien de spécial, alors que j’aimerais qu’il y ai quelque chose de spécial. Mais pour lui, il n’y a rien de spécial. Il me parlera encore de tout et de rien pendant une heure sans voir comment moi je le regarde. (…) J’me suis maquillée, j’aime bien le faire, ça me redonne confiance et me détend. Son ex était plus naturelle, non ? Donc il va penser que je ne suis pas belle, et puis vu comment je suis habillée, il va voir que je suis grosse. Et si les grosses, c’était pas son style ? Ça fait 2 jours que je n’ai pas mangé pour lui. (…) Il fait un peu froid mais j’ai très chaud. (…) J’ai peur qu’il ai trouvé un autre plan, une soirée peut-être. J’ai peur que son plan 1 l’appelle et lui propose quelque chose. C’est censé être moi le plan A, non ? (…) Je le vois au loin, il est vraiment venu, il s’est déplacé pour moi ? (…) Il est devant moi, il sent vraiment bon, et moi, qu’est-ce qu’il voit de moi ? Qu’est-ce qu’il pense de moi ? Qu’est-ce qu’il veut de moi ? Pourquoi moi ?

 

C’est bon, je suis arrivée. Mais il est pas là, fou rire. Même moi je suis pas autant en retard, je pensais que j’étais grave en retard. Il fait froid, ça prend la tête, j’attends. Euh, 10 minutes ? Même pas ça répond. Je vais le dire à Elisa hein. Mais qui vient ici pour se retrouver ? C’est tropp nul ! Il fait moche, y’a des gens, la honte. Devant Domino’s pizza. C’est trop. Prend trop la tête. Prévient au moins, non ? Bref. S’il est pas là, je vais l’afficher auprès de tout le monte. De toute manière, je voulais pas trop  venir, vu la journée. Je fais quoi ici, fou rire, le bruit des voitures assourdissant, pour m’abattre ? C’est quoi cet emplacement, à côté d’un asiat à volonté, à côté de la route, endroit avec des vieux immeubles. C’est nul hein. C’est trop, je pensais que c’était quelqu’un de sur, un homme capable. Les hommes, c’est trop. C’est pas normal ça.

 

Je prends mon fer à lisser et je lisse mes cheveux. Faut vraiment que mes cheveux soient bien lisses, quitte à les cramer, parce que si mes cheveux gonflent en sortant de chez moi, je crois bien que mon date ira tout seul au date, mdr. (…) Je sors de chez moi. Mes pensées anxieuses refont surface. Je marche sur la route enchaînée par mes pensées. Un coup d’air frais passe, venant caresser ma longue chevelure brune. Je me demande si j’en ai pas trop fait seulement pour aller boire un verre. Je… J’ai l’impression d’avoir une tenue d’aguicheuse… J’ai peur de ce qu’il va penser de moi… C’est vrai que ma robe est courte, enfin je crois, bah en soit elle m’arrive au -dessus des genoux donc c’est pas si vulgaire que ça… Et puis elle est noire, sombre, donc elle devrait passer inaperçue.

 

Je sors enfin avec mon crush. Un an quand même, c’est long. (…) J’espère qu’il m’achètera au moins du pop-corn. (…) Je m’assois sur le canapé rouge en l’attendant. 1à minutes passent, j’ai examiné tout le cinéma, j’ai fait des allers-retours en comptant le nombre de bornes, 7, combien de sorte de sucreries il y a… (…) Je le vois entrer dans le cinéma en courant, essoufflé. Il regarde la pièce frénétiquement, puis ses yeux trouvent les miens et je le vois souffler de soulagement.

 

En me regardant dans la glace, je vois toujours ce même reflet que je n’arrive pas à aimer. Comment une personne peut-elle vous trouver attirante si même vous, vous ne vous aimez pas ? (…) Je suis prête, c’est mon moment.

 

Je sais pas ce que je mets, roh… J’ai plus d’habits, on dirait une clocharde. (…) Olalala le maquillage, je ressemble à une huitre. (…) Je vais me faire un full face, il va kiffer. (…) Oh ! Je vais pas mettre de pull, comme ça il va me prêter le sien – idée de génie, wesh. Il sent tellement bon – je vais dormir avec son pull, carrément. (…) Ça fait 6 fois que j’appelle, wzsh, il joue à quoi ? En plus, j’ai grave froid, j’ai pas pris de pull, pourquoi j’ai fait ça ? (…) Il est comme tous les garçons en fait. Il fait bien le loveur par message, hein, mais dans la vraie vie, ça assume plus. Olalala, il m’énerve, j’espère qu’il lui est rien arrivé. (…) Il est enfin là ce bâtard, pourquoi il court comme ça, on dirait un singe. J’vais le massacrer. Heureusement, il a un pull.

bottom of page